N° 304 janvier 2007

« Small is beautiful ? »

Page : 2
Rubrique : Éditorial

Organe de société savante, L’Actualité Chimique est une revue « privée », au sens où elle ne fait pas l’objet de vente en kiosque. L’option a été prise, dès sa création, qu’elle ne soit pas un simple « bulletin de liaison » – au sens de publication de nouvelles immédiates, à caractère social plus que technique – entre membres de la SFC, mais une publication d’articles scientifiques et techniques reflétant la vie de la chimie pour les ingénieurs et les chercheurs des laboratoires de recherche académiques ou industriels. Trois cents numéros plus tard, on peut dire que la revue remplit bien cette mission – grâce, certes au travail de ses équipes de rédaction successives, mais plus encore, grâce à la réponse très positive du milieu, les auteurs et les lecteurs, qu’il convient de ne pas oublier – cela va de soi.

On le sait – la sagesse orientale n’est pas seule à nous apprendre l’impermanence –, ce qui n’évolue pas se dégrade. La chimie d’aujourd’hui n’est plus celle d’hier, plus ancrée encore que naguère dans les domaines connexes à la discipline – l’interface chimie-biologie, les matériaux, l’environnement et la santé, le génie des procédés, etc. – et L’Actualité Chimique doit en tenir compte. Le lecteur d’aujourd’hui, de plus en plus poussé vers la spécialisation, n’a plus la disponibilité de celui d’hier : il faut lui faciliter l’information sur les domaines connexes à sa discipline, information critique pour lui car leurs évolutions risquent de le concerner un jour ou l’autre dans ce monde changeant. Les questions d’argent non plus ne sont plus les mêmes : trop de chimistes négligent de s’inscrire à leur société savante (ils ont tort, mais ce n’est pas à cet éditorial d’en traiter), ce qui impose à L’Actualité Chimique de se préoccuper de sa situation financière. Nous voulons le faire en conservant notre caractère « privé », sans viser un changement d’échelle qui nous transformerait en entreprise commerciale et conduirait à nous distancier de vous tous, nos lecteurs chimistes professionnels. Si tout en améliorant nos moyens, nous pouvons préserver la proximité entre nos auteurs et nos lecteurs, alors oui, « small is beautiful », et nous acceptons les limitations correspondantes.

Ces considérations inspirent la politique de partenariat de L’Actualité Chimique (voir le numéro 300 sur notre collaboration avec le CNRS ou 303 avec l’Inserm) et ses réflexions éditoriales : quelles évolutions sur les domaines abordés, sur de nouvelles formes améliorant la convivialité ou la facilité d’utilisation de nos articles ? Celles-ci se font en liaison aussi étroite que possible avec le milieu, représenté, au-delà de nos partenaires, par la Fondation de la Maison de la Chimie, par la Fédération Française des Chimistes récemment créée ou par les organes internes à la SFC (notre Comité de rédaction, les divisions ou les groupes). Les commentaires ou propositions spontanés de la part de nos lecteurs sur les évolutions de court ou de long termes seront toujours bienvenus (par exemple via le courriel de la rédaction : redaction@lactualitechimique.org).

Le présent numéro contient le premier « dossier détachable » de L’Actualité Chimique. Ces dossiers veulent offrir des sujets scientifiques de pointe à un large lectorat grâce à des efforts de pédagogie et de présentation spécialement soignés, grâce aussi à leur propriété d’être « détachables », donc susceptibles d’être facilement utilisés et diffusés. Merci à Gérard Férey d’avoir ouvert la voie en présentant les étonnants progrès réalisés ces dernières années sur les matériaux poreux.

Notre vœu pour 2007 portera sur les évolutions éditoriales de L’Actualité Chimique : que nous les vivions avec l’appui du plus grand nombre d’entre vous. Et comme notre revue n’est que le reflet de la réalité de la chimie, notre souhait pour 2007 est aussi que celle-ci reprenne la fierté de ce qu’elle est et utilise notre revue et la SFC pour faire connaître ses qualités et ses apports si souvent méconnus.

Armand Lattes, Président de la SFC

Paul Rigny, Rédacteur en chef

Couverture

Images issues de l’article de Gérard Férey (voir page I).