N° 127 janvier-février 1986

Spécificité de l’enseignement de génie chimique appliqué à la chimie fine

Pagination : 62-66
Rubrique : Enseignement
Mots-clés : Enseignement, génie chimique, chimie fine, données physiques, procédé,

Les procédés chimiques discontinus ont permis de satisfaire la demande en produits chimiques jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, l’augmentation de la demande a conduit à la mise en place de procédés continus permettant des productions de plus gros tonnage. cette évolution, qui s’est faite parallèlement à l’explosion des sciences informatiques, a conduit à l’élaboration de nombreux programmes informatiques pour la mise en œuvre des procédés continus.

L’industrie pétrolière, qui fait appel quasi totalement à des procédés continus, a été le fer de lance de cette évolution qui a mis au second rang l’étude automatique des procédés discontinus. Toutefois, des changements économiques semblent renverser cette tendance.

Les transferts de technologies permettent aux pays producteurs la mise en œuvre de la transformation du pétrole sur les lieux de production. Il appartient donc aux pays industrialisés de trouver de nouvelles potentialités chimiques. Une de ces potentialités semble être la chimie fine faisant largement appel aux procédés de production discontinus.