N° 290-291 octobre-novembre 2005

Tectonique moléculaire : des simples tectons aux réseaux moléculaires complexes

Pagination : 59-71
Sous-thème : Création d'objets supramoléculaires
Mots-clés : Réseau, tecton, tectonique, cristal, matériaux, supramoléculaire, auto-assemblage, synthèse, nanosciences.
FR | EN

Une partie des structures des réseaux de coordination hélicoïdaux à doubles brins formés entre les tétons et le cation argent.

La tectonique moléculaire, basée sur la notion de reconnaissance moléculaire entre tectons ou de briques de construction actives et les processus d’itération de ces phénomènes spécifiques d’association, traite de la conception et de la formation de réseaux moléculaires à l’état cristallin. Les réseaux moléculaires sont des architectures périodiques infinies, générées par auto-assemblage de tectons. Ces structures millimétriques peuvent être décrites en tant qu’hypermolécules formées par la synthèse supramoléculaire utilisant des interactions non covalentes et réversibles.

Dans cette brève contribution, un grand nombre de stratégies et d’exemples de réseaux moléculaires sont présentés et discutés en termes de connectivité, géométrie et topologie.