N° 440 mai 2019

Thérapie cellulaire des lésions radio-induites

Pagination : 41-45
Sous-thème : Contre-mesures médicales
Mots-clés : Médecine régénérative, irradiation, inflammation, thérapie cellulaire, microvésicules.
FR | EN

Les injections locales de CSM-TA favorisent la réparation cutanée dans un modèle préclinique.

À ce jour, les conséquences d’une irradiation des tissus sains, qu’elle soit accidentelle ou malveillante, sont nombreuses et complexes, et posent un problème majeur pour la prise en charge des patients surexposés.

Le progrès de la thérapie cellulaire a ouvert de nouvelles opportunités pour favoriser la réparation des lésions radio-induites sévères, en particulier via l’utilisation des cellules souches mésenchymateuses dérivées du tissu adipeux et de leur sous-population, dont les cellules MUSE. Devant plusieurs paramètres limitants d’utilisation des cellules souches mésenchymateuses, de nouvelles stratégies innovantes, telles que la thérapie acellulaire, sont actuellement à l’étude.