N° 340 avril 2010

Thlaspi caerulescens, un indicateur de la pollution d’un sol ? Réflexion partagée entre étudiants et chercheurs autour d’un problème environnemental

Pagination : 27-32
Rubrique : Enseignement et formation
Mots-clés : Pollutions minières, métaux lourds, bioindicateur, Thlaspi caerulescens, phytostabilisation, enseignement.
FR | EN
© Bonnier G., La grande flore en couleur, illustration tome 1 planche 56, 1999, p. 89-90

Présentation de Thlaspi caerulescens dans la flore : plante vivace de 3 à 30 cm fleurissant en grappes de fleurs blanches à rosées d’avril à juin. C’est une plante sans poils, dont les feuilles entières et arrondies sont disposées à la base en rosette.

La présence et l’abondance de certaines espèces végétales peuvent-elles donner des informations sur l’état de pollution d’un sol ? Après avoir choisi des sites d’étude, y avoir caractérisé des peuplements végétaux et la pollution du sol pour établir des corrélations, une mise en culture des plantes a permis de mettre en évidence deux écotypes de Thlaspi caerulescens et une préférence de l’un des deux pour les sols pollués.