N° 229 novembre 1999

Tout n’est-il que chimie...?

Pagination : 3
Rubrique : Éditorial
Mots-clés : chimie et vie quotidienne

L’image de la chimie, c’est une préoccupation constante et forte de notre communauté. D’abord, de notre industrie qui rappelle avec raison les efforts considérables qui ont été faits depuis plus de 30 ans pour diminuer les pollutions et développer les procédés propres, abaisser les niveaux des effluents à des valeurs compatibles avec un environnement préservé. Ce sont aussi des chercheurs et des enseignants pour une formation attirante, de qualité, passionnante, alliant les démarches intellectuelles créatives et inductives ; des sociétés savantes, enfin, porte-parole des deux communautés qui, sur les plans national et international, ont, parmi leur rôle et leur action, ce souci de communication.

Ce numéro spécial, commun, de L’Actualité Chimique et de la Lettre des Sciences chimiques, veut donner quelques éclairages sur la chimie qu’ignorent la plupart de nos concitoyens, celle dont ils se servent du matin au soir, sans vraiment s’en apercevoir tant elle paraît habituelle et naturelle. La santé, les transports, l’environnement, la communication, l’alimentation, l’habillement, le patrimoine sont traités par les auteurs qui sont des chercheurs et des industriels et qui ont bien voulu nous donner leur avis ou des exemples concrets, tant il est vrai que la chimie est présente partout, non seulement dans les produits manufacturés mais aussi dans les aliments et la matière vivante ; chaque système biologique reste gouverné par des réactions moléculaires.

Notre but commun, industriels, universitaires, chercheurs du CNRS, est de mettre en évidence le côté positif des inventions et applications de la chimie, les molécules et produits qui nous soignent, nous transportent, colorent notre vie, nous nourrissent, nous habillent, etc. Combien d’applications vitales entrées dans nos mœurs sont issues d’intuitions fulgurantes de chimistes, les plastiques de la polymérisation, I’aluminium de l’électrolyse, les détergents de la saponification, les semi-conducteurs de la purification chimique du silicium. Nous pourrions multiplier les exemples mais, malheureusement, cette mémoire collective est peu ou pas connue du grand public.

C’est un symbole que la SFC et les Sciences chimiques du CNRS réunissent leurs publications L’Actualité Chimique et La Lettre des Sciences chimiques dans ce numéro spécial, expérience que nous avons menée pour la première fois l’an passé et que de nombreux sociétaires et chercheurs ont encouragée. Dans cette Année internationale de la chimie, diverses manifestations co-parrainées par le ministère, le CNRS et les sociétés savantes ont eu lieu dans toute la France grâce à l’implication de volontaires de toute la communauté pour organiser, démontrer, témoigner. Pour la Semaine de la Science, de nombreux chimistes se sont mobilisés : qu’ils en soient remerciés. Ainsi, nous apportons ensemble, la Société Française de Chimie et le CNRS, notre pierre à ces manifestations.

Notre désir, c’est que nous parlions tous d’une même voix, pour démystifier les sciences chimiques, les rendre proches, compréhensibles et redire que c’est l’ignorance qui fait peur et non la connaissance.

Jean-Claude Bernier,
Directeur du Département des Sciences chimiques du CNRS

Philippe Desmarescaux,
Président de la SFC