N° 430-431 juin-juillet-août 2018

Trop d’évaluations tuent l’évaluation ?

Pagination : 5-6
Rubrique : Chroniques

Dans nombre d’appels d’offres européens, nationaux ou régionaux, la liberté d’entreprendre est fortement bridée par des thématiques ciblées qui sont souvent les mêmes et d’une uniformité désespérante. Les armées d’évaluateurs ont à leur disposition presque toujours les mêmes grilles : qualité scientifique (efficience et innovation), résultats déjà obtenus (bibliométrie), à noter suivant la même hiérarchie (excellent, très bon, bon, marginal, mauvais).

Il en est de même pour l’évaluation des établissements, des unités et laboratoires. Car depuis une vingtaine d’années, le nombre d’évaluations s’est multiplié, et qu’à côté du Comité national de la recherche scientifique (CoNRS) et du Conseil national des universités (CNU), qui concernaient surtout l’évaluation et la carrière des chercheurs et enseignants, s’est développée une culture d’évaluation des structures [...]