N° 371-372 février-mars 2013

Un continuum qui valorise...

Page : 1
Rubrique : Éditorial
L’équipe de rédaction.

De gauche à droite : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Martine Maman et Minh-Thu Dinh-Audouin.

Un intérim présente de nombreux avantages : montrer d’abord à nos lecteurs que, comme au théâtre, et quels que soient les changements qui interviennent, « le spectacle continue » pour poursuivre l’habituel et satisfaire à vos attentes ; un œil neuf, mais fugace, donne ensuite l’occasion de mettre en exergue certains points, trop souvent oubliés, car considérés comme intrinsèques dans un régime normal. J’y reviendrai.

Le spectacle continue...
Le numéro spécial de ce mois-ci est donc dédié au dioxyde de carbone, ce fameux CO2 qui occupe tant l’actualité, ce CO2 source de débats, parfois d’invectives, mais surtout d’inquiétudes de la population, alimentées par les idées reçues qu’elle subit de tous bords. Notre journal est donc dans son rôle, avec le recul nécessaire, sans polémiques, pour que sa contribution soit considérée par les uns et les autres comme une contribution sereine et positive au dossier.
Le CO2 n’est donc pas uniquement un des poisons (n’oublions pas les autres !) dont il faut limiter les effets. Ce peut être, si les chimistes le veulent, une matière première fondamentalement valorisable qui peut déboucher sur une écologie d’avenir, pour contrecarrer le déclin que certains nous promettent.
Il fallait, pour animer ce numéro, des collègues ayant une longue pratique du sujet, qu’elle soit académique ou industrielle, plutôt que munis d’une connaissance essentiellement bibliographique.
L’Actualité Chimique est donc reconnaissante à Danielle Ballivet-Tkatchenko pour la partie académique, et à Hervé Toulhoat, d’IFP Energies nouvelles, d’avoir non seulement accepté la responsabilité, mais de l’avoir menée harmonieusement en sollicitant les auteurs qu’ils estimaient les plus aptes à développer les différents aspects. En plus, un artiste se cachant souvent derrière un chimiste, l’aquarelliste qu’est aussi Hervé nous offre la couverture !

L’œil neuf...
J’avoue, malgré une expérience de dix ans d’éditeur en chef d’une revue scientifique, n’avoir jamais touché du doigt la réalité de la face cachée de l’édition. Mon intérim m’aura éclairé sur ce point. J’ai vu le travail considérable et stressant d’une équipe de rédaction qui, dans l’ombre, œuvre pour que vous ayez entre les mains, en bout de chaîne, un fascicule sans coquilles, agréable à l’œil, en même temps que documenté. J’ai vu les nombreux échanges avec certains auteurs, les incessantes relances pour avoir un manuscrit correct, les relectures scrupuleuses, les contacts avec les maquettistes, les imprimeurs, ses initiatives et ses recherches pour une iconographie séduisante et attirante. Je n’imaginais pas la multitude de détails qui font un beau numéro... Et vous ? Connaissez-vous l’équipe de rédaction de L’Actualité Chimique ? Je n’en suis pas si sûr !
Alors, n’est-ce pas le moment, en notre nom à tous, de leur tirer un coup de chapeau en les sortant de l’ombre, en les nommant, en les montrant, toutes ces dames ? Séverine Bléneau, la rédactrice en chef adjointe ; sa complice Roselyne Messal, l’« œil de lynx » de la rédaction à qui aucune faute n’échappe ; Martine Maman, qui assure l’adaptation web du journal et sollicite les transferts de copyright ; et aussi Minh-Thu Dinh-Audouin, en charge de la collection L’Actualité Chimique-Livres. Les voilà ! Merci, Mesdames !
N’oublions pas Nadine Colliot, la mémoire de la SCF, Marie-Claude Vitorge, le vibrion positif de la société, et Cécile Carret, indispensable à son bon fonctionnement.
Sans vous, j’aurais eu du mal à assumer...

Gérard Férey
Rédacteur en chef

Couverture

Plages de Loctudy, aquarelle d’Hervé Toulhoat (DR).