N° 443 septembre 2019

Un duo gagnant pour la catalyse redox

Pagination : 20-24
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Spectroscopie RPE, chimie quantique, ligand non innocent, espèce paramagnétique, radical organique, structure électronique, catalyse, ajustement de la sélectivité.
FR | EN

Distribution spatiale de la densité de spin dans les complexes de cuivre (a) et de platine (b) comportant des ligands non innocents.

L’utilisation conjointe des mesures expérimentales et des modélisations théoriques constitue un outil pertinent pour étudier les propriétés moléculaires de systèmes catalytiques complexes impliquant des ligands non innocents. Cette approche combinée va permettre de déterminer la structure électronique des espèces mises en jeu au cours des réactions redox dans le but de comprendre, de rationaliser et d’optimiser leurs performances catalytiques.