N° 414 janvier 2017

Un procédé catalytique pour une production industrielle de nanotubes de carbone : genèse et perspectives d’évolution vers le graphène

Pagination : 30-37
Rubrique : Industrie
Mots-clés : Nanotubes de carbone, catalyse, lit fluidisé, nanomatériaux, graphène, procédé industriel.
FR | EN

a) Le pilote continu de CCVD en lit fluidisé pour la synthèse de CNT de 25 cm de diamètre, et b) l’unité industrielle Arkema de production de Graphistrength C100.

Des spécialistes de catalyse, de matériaux et du génie chimique de l’Institut National Polytechnique de Toulouse (Université de Toulouse) ont mis au point un procédé catalytique de production de nanotubes de carbone. Une collaboration nouée avec la société Arkema a alors permis de développer rapidement le procédé et de le faire évoluer pour le rendre facilement extrapolable à l’échelle industrielle. Courant 2011, il a été transposé avec succès par Arkema sur une unité industrielle particulièrement sécurisée qui permet une capacité de production de 400 t/an. Enfin, il a été récemment démontré que la grande flexibilité de ce procédé permet également d’envisager la synthèse catalytique de poudre de graphène à faible nombre de feuillets.

Cette collaboration exemplaire entre une entreprise d’envergure internationale et des laboratoires académiques démontre que l’innovation, le développement économique et la compétitivité industrielle peuvent clairement bénéficier de la recherche publique et des apports de la science.