N° 414 janvier 2017

Un racémique peut-il être optiquement actif ?

Pagination : 38-41
Rubrique : Enseignement et formation
Mots-clés : Racémique, activité optique, chiralité, cristal, kryptoracémique.
FR | EN

Représentation de deux énantiomères images l’un de l’autre dans un miroir et non superposables.

À la question « Un racémique peut-il être optiquement actif ? », la plupart des chimistes répondront par la négative. En effet, la notion « racémique = inactivité optique » est enseignée dès le premier semestre de licence et est présent dans tout livre scolaire de chimie. Cependant, ce lien est loin d’être bien établi et, dans certains cas, il est tout simplement faux.

Cet article montre comment, dans certains arrangements, les racémiques peuvent être optiquement actifs et quels en sont les proportions. Il présente également les travaux de recherche qui ont mis récemment en évidence cette activité optique.