N° 403 janvier 2016

Une aventure familiale : les Martin de Nantes

Pagination : 11-13
Rubrique : Parcours de chimistes
Mots-clés : Parcours, RMN, analyses, fraudes, Gérard et Maryvonne Martin, Eurofins Scientific.

Maryvonne et Gérard Martin lors de la célébration des 20 ans d’Eurofins.

Deux jeunes chercheurs, un chimiste et une physicienne, préparaient une thèse à la Sorbonne. Le premier, chez Henri Normant, la soutint en 1959. La seconde, chez René Freymann, la soutint en 1961. Les deux responsables de thèse, à l’esprit ouvert et conscients de ce que les méthodes physiques apportaient déjà et apporteraient dans l’avenir à la recherche, se rejoignirent dans leur appréciation des promesses de la résonance magnétique nucléaire (RMN), alors balbutiante.

C’est ainsi que ces deux jeunes chercheurs, qui ne se connaissaient pas, furent chargés par leurs patrons respectifs de collaborer sur ce sujet exploratoire : l’apport des méthodes physiques, et plus particulièrement la RMN, à la résolution de problèmes de chimie.

De cette rencontre allait naître Eurofins Scientific, aujourd’hui entreprise internationale qui emploie 17 000 personnes et rassemble de nombreux laboratoires dans de nombreux pays.