N° 127 janvier-février 1986

Une nouvelle technique interférentielle de détection des petites molécules en phase gazeuse

Pagination : 47-48
Rubrique : Articles généraux
Mots-clés : Petites molécules, détection, spectrographie, principe, mise en œuvre, appareils.

Les méthodes de reconnaissance de petites molécules par leurs spectres d’absorption sont le plus souvent basées sur des principes de spectrographie classiques : dispersion géométrique de la lumière ou encore balayage du spectre par laser accordable. La spectrographie par transformation de Fourier offre également des possibilités, mais on peut la simplifier beaucoup si l’on exploite le fait que les raies d’absorption des petites molécules sont le plus souvent régulièrement espacées dans le spectre, ce qui donne à ce dernier un caractère périodique : c’est le cas de nombreux spectres dans l’ultraviolet, dus à une transition électronique accompagnée d’une transition de vibration ainsi que dans l’infrarouge où l’on rencontre souvent une transition de vibration accompagnée d’une transition de rotation (spectre rovibrationnel).