N° 408-409 juin-juillet-août 2016

Vers de nouveaux matériaux de stockage pour le solaire à concentration : déchets recyclés, roches naturelles ou sels fondus ?

Pagination : 77-80
Sous-thème : Matériaux
Mots-clés : Énergie thermique, stockage, déchets, sels fondus, haute température, énergie solaire, matériaux, transition énergétique.
FR | EN

Plaques de Cofalit® cristallisé mises en forme pour échangeurs thermiques.

Le stockage de l’énergie thermique est une opération clé pour les centrales solaires à concentration. Les technologies disponibles actuellement ne sont plus conformes aux nouveaux critères énergétiques, que ce soit pour leur disponibilité, leur coût ou leur bilan environnemental. D’autres approches doivent être identifiées et développées pour garantir l’extension prévue des implémentations de telles centrales.

De nombreuses études ont permis de proposer et de tester différents matériaux, depuis les céramiques réfractaires issues du recyclage de déchets industriels jusqu’aux roches naturelles disponibles dans les pays à fort ensoleillement, mais économiquement défavorisés.