chémotype

La notion de chémotype a été officialisée en Union européenne en 2006 avec l’adoption du règlement REACH (Enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des substances chimiques), désigne une entité chimique distincte au sein d’une même espèce.

En fonction de l’écosystème (humidité, altitude, ensoleillement, climat, composition du soltitude…), une même espèce de plante ou de micro-organisme peut sécréter des molécules très différentes.

Ces variations s’observent beaucoup dans les huiles essentielles : deux chémotypes de la même huile essentielle présenteront des activités différentes.

Par exemple le chémotype thymol se retrouve dans des sols extrêmement chauds qui peuvent être secs ou humides, tandis que le chémotype carvacrol sere trouve surtout dans des conditions d’extrême chaleur et d’extrême sécheresse. Le chémotype géraniol se retrouve en montagne face à un climat rude, etc.