N° 455 octobre 2020

À l’origine de la vie : les premières formes de métabolismes sur Terre

Pagination : 24-30
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Origine de la vie, chimie prébiotique, Terre primitive, métabolisme, cycle inverse de Krebs, voie de Wood-Ljungdahl, représentativité, ATP, sucres, ribonucléotides.
FR | EN

L’origine de la vie sur Terre est un sujet qui fascine une communauté grandissante de chercheurs. Son étude requiert la mobilisation de nombreuses disciplines scientifiques comme la biologie et la chimie, pour comprendre la nature du vivant et ses transformations, ou même la géologie, pour connaitre l’environnement à partir duquel la vie est apparue. Il existe ainsi différentes manières d’aborder ce sujet complexe.

Ici, nous nous intéresserons aux toutes premières formes de métabolismes en postulant que ces dernières n’étaient pas fondamentalement différentes de celles connues aujourd’hui. Nos travaux ont montré qu’il était possible de reproduire certaines voies métaboliques en utilisant uniquement des conditions expérimentales simples, n’impliquant aucune enzyme et pouvant s’apparenter à celles réellement présentes sur la Terre primitive.