N° 113 juin-juillet 1984

Amidons et sucres

Pagination : 18-25
Rubrique : Faisons le point

Bien que la chimie ne soit qu’un débouché marginal pour ce vaste domaine qui est un fournisseur essentiel des industries agroalimentaires, cet article reprend l’essentiel d’un chapitre de l’étude de M. Nussbaum publié précédemment [1]. Certaines frontières entre l’alimentation, les biotechnologies et la chimie où les hydrates de carbone sont concernés pourront en effet voir leur importance s’accroitre fortement, qu’il s’agisse des édulcorants de synthèse ou « biotechnologiques » (et dans ce cas les protéines pénètreraient un domaine jusqu’ici l’apanage exclusif des « sucres ») ou qu’il s’agisse de fournir le substrat des voies fermentaires nouvelles ou à développer encore.

[1La chimie et les biotechnologies, L’Act. Chim., 1984 : mars p. 9, avril p. 7 et mai p. 27.