N° 427-428 mars-avril 2018

Analyse des espèces oxygénées présentes dans les produits issus de la valorisation de la biomasse

Pagination : 80-83
Sous-thème : Chimie et développement durable
Mots-clés : Chimie durable, biomasse lignocellulosique, composés oxygénés, caractérisation, fractionnement, chromatographie, analyse structurale.
FR | EN

Le développement de nouveaux procédés et catalyseurs pour une chimie durable est au coeur d’intenses efforts de recherche et d’innovation partout dans le monde. L’essor de nouvelles molécules biosourcées produites à partir de ressources renouvelables telles que la biomasse lignocellulosique doit nécessairement s’accompagner d’outils de caractérisation performants et adaptés, en particulier pour l’analyse de composés oxygénés.

Cet article propose un panorama des différents volets que peut comprendre une stratégie analytique, avec un focus particulier sur des techniques de fractionnement et des techniques séparatives en rupture par rapport aux approches plus classiques. Les caractéristiques clés de ces techniques sont décrites au travers de l’analyse d’une huile de pyrolyse rapide de biomasse lignocellulosique, exemple choisi pour illustrer la grande complexité chimique que peut revêtir une matrice organique oxygénée issue d’une biomasse lignocellulosique.