N° 117 décembre 1984

Chimie des composés en C1 : l’importance du méthanol

Pagination : 55-63
Rubrique : SFC 84

Les molécules monocarbonées sont employées depuis longtemps en synthèse organique industrielle, essentiellement pour l’obtention de grands intermédiaires et de spécialités chimiques.

L’exploitation de ressources fossiles telles que le méthane et les gaz de pétrole, qui conduisent par reformage à des mélanges CO +H2 exempts de soufre, a conduit dans les années 1960 au développement de nouveaux procédés employant le monoxyde de carbone seul ou en mélange avec l’hydrogène.

Les crises pétrolières des années 1970 ont accentué l’effort consacré aux molécules monocarbonées avec, d’une part, la recherche de l’utilisation d’autres ressources non renouvelables, voire l’emploi de ressources renouvelables, pour l’obtention de ces molécules et, d’autre part, l’exploration de nouvelles filières pour l’obtention de combustibles fluides, grands intermédiaires et spécialités chimiques.

Cet article présente les différentes filières et les problèmes qu’elles soulèvent, mais concerne d’avantage l’utilisation du méthanol pour l’obtention de combustibles fluides et de grands intermédiaires.