N° 364-365 juin-juillet-août 2012

De la molécule aux patients : la RMN au cœur de la recherche pharmaceutique translationnelle

Pagination : 42-47
Sous-thème : RMN moléculaire
Mots-clés : RMN, résonance magnétique nucléaire, R & D, médicaments, recherche pharmaceutique, industrie.
FR | EN

Le laboratoire de RMN de Vitry-sur-Seine. Tous les spectromètres y fonctionnent soit manuellement, soit en automatique.

La résonance magnétique nucléaire joue un rôle essentiel depuis plusieurs dizaines d’années dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments et pour la revendication de la propriété intellectuelle des nouvelles molécules analysées.

Au sein de Sanofi, l’expertise RMN est regroupée dans des unités spécialisées en analyse structurale. L’objectif de ces entités est de résoudre les problèmes spécifiques de la R & D tels le criblage de molécules présentant une activité biologique, l’analyse structurale de produits d’origine naturelle, ou encore l’analyse et la caractérisation des impuretés formées à chacune des étapes de la synthèse des principes actifs.

Avec la réorganisation stratégique de Sanofi pour la découverte de nouveaux médicaments, les laboratoires RMN des différents centres de recherche soutiennent également l’activité des unités de production à travers le monde, notamment en participant au contrôle du processus de bonne pratique de fabrication des produits finis. La RMN accompagne ainsi le médicament tout au long de sa vie.