N° 351 avril 2011

Détermination expérimentale de l’épaisseur d’une couche de zinc d’un acier zingué : un protocole mis au point dans le cadre d’un travail d’initiative personnelle encadré (TIPE)

Pagination : 42-46
Rubrique : Enseignement et formation
Mots-clés : Enseignement, travaux d’initiative personnelle encadrés (TIPE), acier, zinc, titrage redox, dosage.
FR | EN

Résultat de l’attaque de la rondelle d’acier zingué par l’acide nitrique.

Cet article propose un protocole expérimental permettant d’évaluer l’épaisseur d’une couche de zinc sur une rondelle en acier zingué commerciale. La surface de la rondelle en acier zingué est dans un premier temps oxydée par l’acide nitrique concentré pour dissoudre tout le zinc et une partie du fer en ions solubles Zn2+, Fe2+ et Fe3+. Le dosage simultané des ions Zn2+ et Fe2+ par la soude suivi du titrage redox des ions Fe2+ permet d’accéder à la quantité totale de zinc, puis à l’épaisseur du dépôt de zinc sur la surface de la rondelle.

Ce protocole expérimental a été mis au point avec des élèves de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) dans le cadre de leur TIPE (travail d’initiative personnelle encadré) et peut être largement utilisé dans des séances de travaux pratiques. Il peut également être utile aux professeurs de terminale S, de STI et de STL dans le cadre de leur cours et des travaux pratiques.