N° 344 septembre 2010

Du rôle de l’air dans les combustions : Jean Rey, obscur médecin du XVIIe siècle, précurseur du célèbre Lavoisier ?

Pagination : 21-27
Rubrique : Histoire de la chimie
Mots-clés : Combustion, air, feu, pesanteur, Jean Rey, Antoine Laurent de Lavoisier, histoire.
FR | EN

Une forge au XVIIIe siècle (planche de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert).

Au siècle des Lumières, Lavoisier amorce sa révolution chimique en dégageant le rôle de l’air lors des combustions qui deviennent oxydations. On s’aperçoit alors que 150 ans plus tôt, un modeste médecin périgourdin, Jean Rey, a déjà attribué à l’air l’augmentation mystérieuse de poids accompagnant la calcination des métaux.

Cet article développe les circonstances historiques de ces découvertes, en montrant que les deux savants, dont les formations et l’environnement scientifique ont été singuliers, se sont appuyés sur les paradigmes et les concepts épistémologiques dominants, chimie des principes comme chimie mécaniste. Les statuts du feu et de l’air à ces époques, ainsi que leurs relations étroites avec la pesanteur, sont discutés. Avec Lavoisier, la combustion se dégage de la mécanique pour rallier définitivement le champ de la chimie.