N° 217 août-septembre 1998

Electrochimie moléculaire et réactivité organique et organométallique

Page : 43
Sous-thème : Electrochimie moléculaire et réactivité organique et organométallique
Mots-clés : Electrochimie organique, électrochimie cinétique, mécanismes réactionnels, ultramicroélectrodes
FR | EN

Cet article a pour but de montrer pourquoi et comment les méthodes électrochimiques, et notamment celles de l’électrochimie cinétique, sont des outils incomparables pour aborder des problèmes mécanistiques complexes en chimie organique, organométallique ou de coordination.

Nous allons tout d’abord montrer sous quelles conditions une électrode peut être vue comme une très grosse molécule dont on peut ajuster le pouvoir oxydant ou réducteur à volonté par contrôle du potentiel.

Quelques études récentes viennent ensuite illustrer la façon dont ces informations peuvent être utilisées pour déterminer des mécanismes réactionnels en chimie organique ou en chimie de coordination.