N° 455 octobre 2020

La biologie de synthèse

Pagination : 45-49
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Bioéconomie, biologie de synthèse, biotechnologie, ingénierie, protocellules.
FR | EN

Vision constructiviste de la biologie de synthèse.

La biologie de synthèse est l’ingénierie rationnelle de la biologie et le fer de lance des biotechnologies. Dès sa naissance vers 2004, elle a regroupé trois axes sous son unique dénomination.

Un premier axe consiste à construire des protocellules dotées de propriétés sur mesure, que ce soit dans une perspective médicale ou pour étudier fondamentalement l’origine de la vie. Le second vise à « minimaliser » des cellules vivantes en les déconstruisant partiellement pour en faire des « châssis » flexibles, aisément adaptables à diverses tâches : c’est une approche déconstructiviste. Le troisième consiste à construire hiérarchiquement et modulairement des circuits biochimiques à partir d’éléments de base, ou « biobriques » : c’est une approche constructiviste.