N° 441 juin 2019

La calorimétrie et la santé

Pagination : 36-44
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Titration calorimétrique isotherme (ITC), cytotoxicité des métaux, stabilité du principe actif, transition polymorphique, mesure calorimétrique de pureté, dépollution par adsorption, calorimétrie.
FR | EN

Représentation de l’indoxylsulfate (en mauve) dans une poche hydrophobe de l’albumine (site II).

Cet article illustre l’apport de la titration calorimétrique isotherme (ITC), de l’analyse calorimétrique différentielle (DSC) et de la microcalorimétrie à fluxmètre thermique dans le domaine pharmaceutique : étude des interactions entre un principe actif et sa cible ou son excipient (application à la dialyse, à l’évaluation de la cytotoxicité des métaux), étude de la stabilité de ces principes actifs et contrôle de leur vieillissement par détection de leurs produits de dégradation (nouvelles phases ou nouvelles molécules).

Il aborde enfin l’étude, surtout par ITC, de la dépollution par adsorption des métaux lourds, des colorants et des radionucléides à partir de solutions aqueuses.