N° 454 septembre 2020

La catalyse hybride, une synergie puissante entre catalyses chimique et biologique : présentation du dossier

Page : 7
Rubrique : Le dossier

Ce dossier de quatre articles porte sur les réactions multicatalytiques qui mettent plus particulièrement en jeu le nouveau concept de catalyse hybride.
Il se veut didactique et accessible à un public large mais spécialisé, depuis les étudiants en second cycle jusqu’aux chercheurs confirmés en catalyse, que cette dernière soit chimique ou biologique.

Après quelques rappels de notions de base en (bio)catalyse dans le premier article, les articles suivants apporteront progressivement des informations plus pointues et expertes du domaine. Ce dossier pourra ainsi, par exemple, servir de base à un cours sur la catalyse hybride permettant de sensibiliser un public composé de spécialistes en catalyse chimique ainsi qu’en catalyse biologique, à la croisée de ces deux mondes dont la convergence de plus en plus marquée verra l’émergence des procédés catalytiques hybrides du futur.
Aussi, le premier article présente les fondamentaux régissant la catalyse, ainsi que les avantages qui font des catalyseurs chimiques et biologiques des éléments incontournables des procédés chimiques modernes.
Le second article abordera plus en détail les caractéristiques intrinsèques des réactions multi-catalytiques et introduira le concept de catalyse hybride en lui-même, combinant catalyseurs chimiques et biologiques.
Le troisième article de ce dossier se concentre sur les différents domaines d’applications couverts par la catalyse hybride, étayés par des exemples marquants qui soulignent un intérêt grandissant des communautés de la catalyse.
Enfin, une attention toute particulière est portée dans le quatrième et dernier article sur les matériaux multi-catalytiques hybrides (MMCH). Combinant différents sites catalytiques au sein d’un seul et même matériau, les MMCH développent des propriétés supplémentaires par rapport à celles des catalyseurs mis en œuvre de manière isolée, incluant des effets de synergie.

Cette série d’articles interpellera les spécialistes en catalyse chimique et en catalyse enzymatique en permettant de lever certains préjugés que ces deux mondes peuvent exprimer l’un envers l’autre, et qui sont tous naturels eu égard aux spécificités et différences de fonctionnement des systèmes catalytiques respectifs. De la même manière, certaines assertions pourront sembler étonnantes de prime abord, mais il conviendra toujours de se rappeler qu’elles peuvent s’appliquer plus à l’un des deux types de catalyseurs auquel le lecteur est moins habitué.

C’est cette richesse et cette diversité qui rendent le concept de catalyse hybride particulièrement attractif en ouvrant le champ des possibles aux deux mondes, leur offrant de nouvelles perspectives au travers de leur combinaison intime.

Egon HEUSON et Franck DUMEIGNIL,
coordinateurs du dossier