N° 450 avril 2020

La chimie face aux défis

Page : 1
Rubrique : Éditorial

Qui aurait cru il y a quelques mois que presque tous les pays du monde seraient confrontés à une pandémie de Covid-19 ? Depuis le début de l’année, les scientifiques et professionnels de santé sont mobilisés pour définir des stratégies de confinement, soigner, mettre au point des tests, des médicaments et des vaccins.

La Chine a montré que sa stratégie était efficace ; à l’heure où j’écris ces mots, très rares sont les nouveaux cas déclarés à Wuhan. Mais aujourd’hui, face à l’ampleur de la contamination presque partout dans le monde, nous assistons à une véritable mobilisation. Les collaborations entre les gouvernements, médecins, infirmiers, soignants, chercheurs, industries, armées, ONG, associations caritatives… sont solides. Un élan superbe pour un défi de taille.

La chimie mondiale a un rôle à jouer dans cette pandémie. Les chimistes ne partent pas de rien, mais c’est une course contre la montre. Saluons l’initiative de l’American Chemical Society qui a rapidement mis en accès libre tous ses articles en lien avec le sujet [1] . Les essais cliniques s’accélèrent, toutes les expertises sont mobilisées. Il y aura un avant et un après Covid-19 dans l’histoire. Nous retrouverons la sérénité mais aujourd’hui, la Société Chimique de France salue les efforts et prouesses de toutes et tous.

Un autre défi, qui nous parait mineur à la lueur du précédent, préoccupe l’Europe : le Brexit. Est-ce que sa mise en œuvre va menacer la recherche, l’industrie, les financements des programmes de coopération comme Horizon 2020 puis Horizon Europe ? Bien sûr, il n’y a pas que la chimie, mais nous avons demandé à des acteurs très différents, français et anglais, de nous décrire leur vécu, leurs craintes et espoirs.

Dans ce numéro, vous retrouverez les rubriques habituelles – clin d’œil étymologique, à propos... – et des articles de valorisation de la recherche : les innovations de la startup lyonnaise CTIBiotech, les travaux du prix 2019 de la division Chimie physique et les points forts de l’École nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR). Enfin, pour se détendre, un clin d’œil sérieux dans « que voyez-vous ? ».

Bonne lecture, et Vive la Science, Vive la Chimie.

Patricia Pineau

Rédactrice en chef

Couverture

Photo : © Matteo/L’Oréal Recherche & Innovation.
Conception graphique : Mag Design.