N° 371-372 février-mars 2013

La conversion électrochimique du CO2 en acide formique

Pagination : 89-94
Sous-thème : Une chimie durable avec le CO2 ?
Mots-clés : Acide formique, utilisation du CO2, dioxyde de carbone, électro-réduction, procédé électrochimique.
FR | EN

Représentation schématique et photo du panneau développé à IFPEN pour la régulation d’une cellule à électrode à diffusion de gaz pour la conversion électrochimique du CO2.

Cet article décrit la réduction électrochimique du dioxyde de carbone sur électrodes métalliques et les différents paramètres affectant la sélectivité envers les principales substances chimiques produites, tels que le milieu réactionnel et les métaux utilisés comme électrodes.

Sont particulièrement mis en exergue les métaux et conditions favorisant la production sélective d’acide formique, composé d’intérêt pour le stockage d’énergie électrique sous forme liquide. Les perspectives de développement à une échelle plus grande que celle du laboratoire sont indiquées. Plusieurs conditions doivent être remplies pour assurer la viabilité énergétique et économique à l’échelle d’un procédé. Les voies de recherche pour améliorer l’efficacité de la transformation électrochimique du CO2 sont évoquées.