N° 329 avril 2009

La datation des eaux souterraines : importance des échanges de carbone lors de l’infiltration des eaux vers la nappe

Pagination : 25-29
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Isotopes naturels, carbone 13 et carbone 14, zone non saturée, CO2, carbonates, eaux souterraines, datation, aquifère.
FR | EN
Shématisation d’un aquifère.

Une meilleure gestion des ressources en eau souterraine repose en partie sur la connaissance de son taux de renouvellement. Les isotopes radioactifs, tel le carbone 14 présent dans le carbone dissous dans l’eau, sont habituellement utilisés pour le mesurer.

Cet article montre l’étude réalisée à l’aide des isotopes stables du carbone sur deux aquifères sableux (l’un carbonaté, l’autre non), qui a permis d’identifier et de quantifier les échanges entre les différentes phases en présence.