N° 371-372 février-mars 2013

La valorisation du CO2 mise en perspectives

Page : 106
Sous-thème : Quels horizons ?
Mots-clés : CO2, dioxyde de carbone, captage, valorisation, technologies innoventes.

Même si de nombreuses questions se posent encore au sujet des cycles biogéochimiques du carbone et si certaines imprécisions persistent en matière de modélisation de l’évolution du climat, il est maintenant admis que les activités humaines sont à l’origine du réchauffement climatique de notre planète. Dans ce contexte, l’Union européenne a fixé comme objectif une réduction de 20 % des émissions de dioxyde de carbone à l’horizon 2020.

Parallèlement, les scénarios de l’Agence internationale de l’énergie montrent que l’essentiel du potentiel de réduction de ces émissions pour les prochaines décennies repose, à peu près à parts égales, sur les progrès réalisables d’une part en matière d’efficacité énergétique, et d’autre part en matière de modes de combustion du carbone fossile.

Il devient donc essentiel pour les industries à forte consommation énergétique (verre, ciments, sidérurgie, agroindustrie...), directement impactées par la mise en place des marchés d’émission de CO2, de réaliser une intégration poussée des systèmes de production-conversion d’énergie, du captage simultané du CO2 et de sa valorisation.