N° 397-398 juin-juillet 2015

Les couleurs de la vie : mécanismes de production, fonctions et diversité

Pagination : 12-18
Sous-thème : Vivant
Mots-clés : Couleur, vie, pigments, couleurs structurales, perception, vision, communication, Année internationale de la lumière.
FR | EN
© B. Valeur

Par leurs couleurs, mais aussi leurs formes et leurs parfums, les fleurs attirent les insectes pollinisateurs.

Les couleurs du monde vivant sont d’une extraordinaire diversité. Chez les végétaux, elles sont très majoritairement d’origine pigmentaire tandis que chez les animaux, elles sont pigmentaires et/ou structurales. Au-delà de cette dichotomie entre pigments et structures, c’est de l’importante variation qui existe dans la composition chimique des pigments et dans l’organisation spatiale de structures productrices de couleurs que naît la diversité de ces couleurs.

Cette multitude de mécanismes chromatogènes est le fruit de millions d’années d’évolution durant lesquelles pigments et structures ont été sélectionnés afin d’assurer diverses fonctions, certaines en lien avec la perception des animaux, d’autres sans aucun lien ni avec cette perception, ni même avec la lumière. La multifonctionnalité des mécanismes chromatogènes et son ajustement face aux pressions de sélections spécifiques à chaque environnement sont les principaux déterminants de la diversité des couleurs en milieu terrestre.