N° 425 janvier 2018

Les nanoparticules d’or pour la catalyse

Pagination : 17-20
Rubrique : Nanoparticules d'or
Mots-clés : Or, nanoparticules, catalyse, calculs.
FR | EN

Évolution de la proportion des différents sites de surface d’une nanoparticule métallique en fonction de son diamètre ; calcul sur la base d’un modèle de cuboctaèdre tronqué (figure adaptée de Mohr C., Claus P., Science Prog., 2001, 84, p. 311).

C’est seulement à la fin des années 1980 que l’on découvrit que l’or était un métal capable de catalyser des réactions. Cette découverte fut liée à la capacité de synthétiser des nanoparticules d’or de taille inférieure à 5 nm sur un support d’oxyde.

Depuis, la catalyse par l’or est en pleine expansion ; de nombreuses réactions sont étudiées tant expérimentalement que par des calculs théoriques. Cet article présente un résumé de ces travaux et des nombreuses questions en suspens ainsi que des applications qui en dérivent.