N° 456-457-458 novembre-décembre-janvier 2020

Les polymères et composites hautes performances : des matériaux extrêmes pour des applications extrêmes

Pagination : 173-179
Sous-thème : Polymères : enjeux actuels et futurs
Mots-clés : Polymères hautes performances, applications automobile, matériaux composites, applications aéronautiques, mise en œuvre des composites.
FR | EN
© Photo Safran, DR.

Aube fan du moteur LEAP A1 (CFM International) réalisée par tissage 3D de fibres de carbone puis injection de résine époxyde en technologie RTM (« resin transfer molding »).

Les polymères hautes performances se caractérisent par une grande durabilité sous des sollicitations sévères de température, d’environnement chimique ou de contraintes mécaniques. Ils représentent une grande variété de polymères et sont présents dans de très nombreux secteurs d’application.

Dans l’automobile, on les retrouve surtout dans l’environnement moteur, et pour les développements récents, dans certains constituants essentiels des batteries Li-ion ou des piles à combustible. Le marché aéronautique est le domaine des matériaux composites hautes performances. Les solutions composites thermodurcissables d’aujourd’hui ont déjà permis des allègements majeurs de la structure des avions, et donc la réduction des émissions de gaz à effet de serre correspondants. L’arrivée dans ce domaine de matériaux composites hautes performances à matrices thermoplastiques devrait apporter dans le futur de nouvelles solutions pour réduire les coûts, augmenter les cadences de production des avions et faciliter leur recyclage en fin de vie.