N° 207 octobre 1997

Les procédés sol-gel : de l’art du feu à la chimie douce

Pagination : 4-10
Rubrique : Recherche
Mots-clés : Matériaux, chimie douce, composés hybrides, optique sol-gel, films.
FR | EN

Les procédés sol-gel permettent la synthèse de matériaux inorganiques à partir de solutions de précurseurs moléculaires. Ces précurseurs sont principalement des alcoxydes. Ils conduisent à des matériaux oxydes tels que les verres et les céramiques.

Les procédés sol-gel ont été largement étudiés durant ces quinze dernières années. Basés sur des réactions de polymérisation inorganiques, ils permettent la fabrication de matériaux à des températures beaucoup plus basses que d’habitude pour le verre et les céramiques. De plus, les synthèses chimiques peuvent être réalisées en une simple étape directement à partir de la solution. Des matériaux hybrides organiques-inorganiques ont été synthétisés via les récations de chimie douce, et l’on peut même encapsuler des biomolécules dans des matrices sol-gel. Une gamme entière de nouveaux composés hybrides apparaît, offrant de nombreuses possibilités pour la science des matériaux et la technologie.