N° 290-291 octobre-novembre 2005

Matériaux fonctionnels pour la catalyse asymétrique, la désulfuration du gazole et la séparation d’ions

Pagination : 98-107
Sous-thème : Vers les matériaux et applications
Mots-clés : Catalyse hétérogène, complexes à transfert de charge, désulfuration, empreinte ionique, séparation isotopique, nanosciences.
FR | EN

Structure RX du complexe à transfer de charge entre la 4,5-dicyano-2,7-dinitrofluorénone et le 4,6-diméthyldibenzothiophène.

L’intérêt des chimistes organiciens pour les matériaux est réel, et à côté des synthèses appliquées aux sciences de la vie, les nanomatériaux et plus largement les « matériaux à propriétés définies » sont un domaine où la chimie de synthèse peut trouver des applications et des défis à relever.

Malheureusement, travailler sur ou avec des matériaux impose la mise en œuvre de techniques de caractérisation beaucoup plus complexes et finalement souvent moins performantes que les techniques disponibles pour les chimistes organiciens travaillant sur des molécules solubles. Quoique la synthèse organique ait bénéficié d’apports cruciaux du domaine des matériaux (réactifs supportés, synthèse sur phase solide, catalyse hétérogène, matériaux pour la chromatographie), les matériaux restent pour beaucoup d’entre eux un continent inexploré et apparemment inaccessible.

À partir de résultats obtenus dans notre laboratoire, nous allons essayer de montrer dans cet article que les concepts issus de la chimie supramoléculaire associés à la synthèse organique et aux techniques de polymérisation permettent d’obtenir des matériaux fonctionnels de grande efficacité dans des domaines aussi variés que la catalyse asymétrique, l’élimination de polluants des coupes pétrolières et la séparation d’ions.