N° 364-365 juin-juillet-août 2012

Mobilité moléculaire et RMN

Pagination : 97-103
Sous-thème : Dynamique globale des molécules
Mots-clés : Relaxation RMN, résonance magnétique nucléaire, réorientation moléculaire, autodiffusion, gradients de champ, interactions moléculaires.
FR | EN

Courbes de diffusion obtenues pour un système poreux modèle constitué de billes de polystyrène empilées.

La RMN s’avère une technique particulièrement puissante pour appréhender les mouvements moléculaires. La relaxation de spin dépend essentiellement des mouvements de rotation (d’ensemble ou internes) alors que les mouvements de translation sont révélés par les coefficients d’autodiffusion.

Dans cet article, les deux approches seront décrites tant d’un point de vue expérimental (à l’aide des instruments élaborés dont on dispose aujourd’hui) que de leur exploitation en vue de caractériser des systèmes complexes.

On verra notamment comment on peut accéder à la taille des édifices moléculaires, aux diverses interactions moléculaires, aux interactions de molécules-sondes avec une surface, à des informations concernant l’état liquide... On tentera de préciser les domaines d’application de ces techniques ainsi que leurs limites et leurs perspectives.