N° 456-457-458 novembre-décembre-janvier 2020

Polymères bioactifs et implants biodégradables

Pagination : 186-191
Sous-thème : Polymères : enjeux actuels et futurs
Mots-clés : Biomatériaux, polymères bioactifs, implants, polymères biodégradables, réponse de l’hôte, électrofilage.
FR | EN

Colonisation cellulaire d’un prototype de prothèse ligamentaire en PCL fonctionnalisée par le pNaSS. A et B : partie intra-articulaire ; C et D : partie intra-osseuse.

Les biomatériaux polymères entrent pour une bonne part dans l’allongement toujours croissant de l’espérance de vie et dans la préservation d’une bonne qualité de vie des patients, tous âges confondus. Malgré cela, l’implantation d’un biomatériau dans les tissus induit une série de réactions appelée « réponse de l’hôte » qui, si elle est contrôlée, permet une véritable intégration de l’implant dans les tissus environnants, et si elle ne l’est pas, conduit à une réaction à un corps étranger, voire une réaction hostile de l’hôte. Des solutions de tous ordres ont été proposées, parmi lesquelles le biomimétisme et la biodégradabilité représentent celles du futur.