N° 456-457-458 novembre-décembre-janvier 2020

Préambule à l’histoire des polymères

Pagination : 14-16
Sous-thème : Introduction
Mots-clés : Histoire, polymère, caoutchouc, cellulose, Hermann Staudinger.

« Arbre à caoutchouc » présenté par Charles de La Condamine en 1751 à l’Académie royale des sciences [cf. [1], pl. 20, p. 332]. Source : Gallica-BNF.

La science des polymères est née au XXe siècle. Si les matériaux polymères étaient utilisés bien avant, c’était sans comprendre leur structure. On doit la fondation de la chimie macromoléculaire dans les années 1920 au chimiste allemand Hermann Staudinger qui s’appuyait sur les conceptions théoriques et les réactions classiques de la chimie organique. Dans les années 1930, les physico-chimistes et les physiciens ne sont bientôt plus en reste. L’industrie tire rapidement profit de la nouvelle théorie, et le nylon est sans doute l’exemple le plus frappant d’une réalisation concrète dans ce domaine par ses effets économiques. En France, c’est après la Libération que les nouvelles disciplines s’installent dans le paysage scientifique grâce aux efforts du chimiste Georges Champetier (Paris) et du physicien Charles Sadron (Strasbourg).