N° 427-428 mars-avril 2018

Reconnaissance moléculaire en mécanochimie : nouvelles opportunités pour la synthèse organique et la catalyse

Pagination : 84-86
Sous-thème : Chimie et développement durable
Mots-clés : Chimie durable, mécanochimie, reconnaissance moléculaire, cyclodextrine, catalyse.
FR | EN

Synthèse sélective de mono-2-O-tosyl-cyclodextrine par formation de complexe
d’inclusion à l’état solide.

Le renouveau de la mécanochimie ces dernières années a permis l’émergence de nouvelles méthodologies de synthèse à l’état solide. Il est ainsi possible d’accéder à des matériaux, des cibles moléculaires et des stratégies de synthèse difficiles ou même impossibles à mettre en oeuvre par des moyens conventionnels.

Cet article décrit comment des processus de reconnaissance moléculaire permettent, par broyage à l’état solide, d’améliorer la sélectivité de réactions de chimie organique et de catalyse. Il illustre cette nouvelle approche à travers la tosylation sélective de la face secondaire de cyclodextrines, de la réduction de dérivés nitrés par des nanoparticules d’or, et par l’hydroformylation de dérivés aromatiques catalysée par des complexes rhodiés.