N° 327-328 février-mars 2009

Stockage électrochimique de l’énergie : l’apport des nanomatériaux

Pagination : 87-97
Sous-thème : Électrochimie & Nanosciences et Matériaux
Mots-clés : Électrochimie, énergie, nanomatériaux, interfaces, Li-ion, supercondensateurs.
FR | EN

Électrode obtenue par dépôt de matériau actif Fe3O4 sur un collecteur de courant nanostructuré en cuivre.

De nombreuses années après celle de la microélectronique, le domaine du stockage électrochimique de l’énergie vit sa « nanomania », avec entre autres les matériaux nanoporeux, les électrodes nanotexturées/nano-structurées et les collecteurs de courant nano-architecturés. Au-delà de la composition et de la structure cristalline des matériaux d’électrodes, quels sont pour les accumulateurs et les supercondensateurs les bénéfices apportés par cette troisième composante qu’est la taille ? S’agit-il d’une révolution ? Quelles en seront les retombées pour le stockage électrochimique de l’énergie ? Ce sont ces différentes questions que cet article tente d’éclaircir.

AC327-328-Tarascon-annexes