N° 418-419 mai-juin 2017

Vers des microcolonnes sur puce pour la chromatographie en phase gazeuse miniaturisée

Pagination : 59-66
Sous-thème : Microsystèmes et microfluidiques
Mots-clés : Chromatographie en phase gazeuse, microcolonne, puce de silicium, MEMS, phase stationnaire, séparation ultra-rapide.
FR | EN

Système de chauffage autorisant des montées en température ultra-rapides par un chauffage résistif direct de la microcolonne sur puce de silicium. Reproduit avec autorisation de Haudebourg R. et al., Anal. Chem., 2013, 85, p. 114.

L’un des principaux défis qu’implique la miniaturisation des systèmes conventionnels de chromatographie en phase gazeuse est le développement de microcolonnes sur puce performantes. En effet, la colonne de séparation est véritablement le coeur du système chromatographique. Sa géométrie et sa phase stationnaire conditionnent la qualité du processus de séparation chromatographique.

Dans un objectif de développement de microcolonnes sur puce permettant la séparation ultra-rapide de composés très volatils, deux approches innovantes sont ainsi présentées, l’une mettant en jeu des phases stationnaires déposées par pulvérisation cathodique, et l’autre des phases stationnaires monolithiques synthétisées par voie sol-gel. Les paramètres de dépôt et de synthèse sont d’abord étudiés afin de comprendre leur influence sur la structure finale des matériaux. Les propriétés physico-chimiques et chromatographiques de ces nouvelles phases stationnaires sont par la suite évaluées de manière à établir, in fine, des corrélations entre leurs structures et leurs performances chromatographiques.